La pomme et la poire pour réduire le risque cardiovasculaire : résultats d’une méta-analyse

La consommation de fruits est associée à une diminution du risque de maladies cardiovasculaires (MCV). La pomme et la poire, en raison de leur teneur en flavonoïdes, en fibres et en antioxydants, peuvent également être associées à une réduction du risque de MCV. Les auteurs de cette méta-analyse ont donc compilé des essais observationnels et cliniques évaluant les effets des pommes, des poires ou de leurs produits sur les facteurs de risque cardiométabolique et les résultats cliniques.

Des essais randomisés et contrôlés (n = 7) n’ont montré qu’un effet réducteur de la consommation de pommes sur l’IMC, alors que les lipides sanguins, le poids corporel, la glycémie et la tension artérielle n’étaient pas affectés. Toutefois, des études d’observation (n = 14) ont montré que l’ingestion de pommes ou de poires réduisait significativement le risque de maladies vasculaires cérébrales, de décès cardiovasculaire, de diabète sucré de type 2 et de mortalité toutes causes confondues.

Par conséquent, même si les effets de la pomme et de la poire sur les facteurs de risque cardiométabolique ne sont pas clairs dans les essais cliniques, les études observationnelles confirment leurs effets préventifs sur les MCV.

Gayer BA, Avendano EE, Edelson E, Nirmala N, Johnson EJ, Raman G. Effects of Intake of Apples, Pears, or Their Products on Cardiometabolic Risk Factors and Clinical Outcomes: A Systematic Review and Meta-Analysis. Curr Dev Nutr. 2019 Oct 3;3(10):nzz109.

Data Solution

La DATA Solution incontournable pour créer vos produits dans les 28 États membres de l’Union Européenne

Compliance

L'intelligence Artificielle qui reproduit l’approche intellectuelle de nos experts à votre service