Bifidobacterium breve protège contre les dommages intestinaux causés par l’aspirine

Cette étude randomisée, en double aveugle et contrôlée par placebo a évalué chez 75 personnes en bonne santé ayant reçu 300/g d’acide acétylsalicylique (AAS) pendant 6 semaines les effets d’une supplémentation en 5×1010 CFU/d de Bifidobacterium breve ou d’un placebo pendant 8 semaines sur les lésions de l’intestin grêle.

Les résultats ont montré que l’aire sous la courbe (ASC) pour le score de Lewis était significativement plus faible dans le groupe Bifidobacterium (3040 ± 1340 unités arbitraires) que dans le groupe placebo (4351 ± 3195) (p = 0,0376). L’ASC pour le nombre d’ulcères était significativement plus faible dans le groupe Bifidobacterium (50,4 ± 53,1 unités arbitraires) que dans le groupe placebo (75,2 ± 85,3 unités arbitraires) (p = 0,0258). Douze événements indésirables ont été signalés dans le groupe Bifidobacterium et 20 dans le groupe placebo. On a déterminé qu’aucun de ces événements n’était lié à l’ingestion de Bifidobacterium.

En conclusion, il semble que la supplémentation en Bifidobacterium breve réduise de façon sécuritaire le risque d’entéropathie intestinale de petite taille causée par l’AAS.

Mortensen B, Murphy C, O’Grady J, et al. Bifidobacteriumbreve Bif195 protège contre les petits dommages intestinaux causés par l’acide acétylsalicylique chez les volontaires en bonne santé. Gastroentérologie. 2019;157(3):637-646.e4. doi:10.1053/j.gastro.2019.05.008

Data Solution

La DATA Solution incontournable pour créer vos produits dans les 28 États membres de l’Union Européenne

Compliance

L'intelligence Artificielle qui reproduit l’approche intellectuelle de nos experts à votre service