Intérêt des plantes pour combattre la COVID-19

Curcuma

Le COVID-19 se répand dans le monde entier, entraînant une pandémie. Cet examen a mis en évidence que la curcumine pourrait être une nouvelle option de traitement pour lutter contre la COVID-19. La curcumine, un composant actif du Curcuma longa (curcuma), a des effets cliniques utiles tels que des effets antiviraux, antinociceptifs, anti-inflammatoires, antipyrétiques et antifatigue qui pourraient soulager les symptômes du patient infecté par le COVID-19. La curcumine pourrait réduire les cytokines inflammatoires en inhibant la signalisation TLR/MAPK/NF-κB. La curcumine pourrait atténuer le syndrome de détresse respiratoire aiguë et la fibrose pulmonaire grâce à ses propriétés anti-inflammatoires.

Babaei F, Nassiri-Asl M, Hosseinzadeh H. Curcumin (a constituent of turmeric): New treatment option against COVID-19. Food Sci Nutr. 2020 Sep 6;8(10):5215-5227. doi: 10.1002/fsn3.1858. PMID: 33133525; PMCID: PMC7590269.

Thé et café

La propagation mondiale de COVID 19 est en cours et les polyphénols naturels retiennent de plus en plus l’attention dans la gestion de cette pandémie. L’inhibiteur de protéase est l’un des principaux défis à relever. Le profilage métabolique des feuilles de l’extrait méthanolique de Ficus microcarpa (Moraceae) a révélé neuf composés principalement phénoliques et les études d’accostage de ces composés contre la principale protéase du SRAS-CoV-2 ont montré que la quercétine 3,7-O-α-L-dirhamnoside et la rutine possédaient une stabilité de liaison significative au site de liaison N3 à différents degrés d’activité, ce qui est comparable à l’inhibiteur principal de la protéase COVID-19, le darunavir. Ces résultats mettent en évidence le potentiel des métabolites de Ficus microcarpa contre SARA-CoV-2. (Hassan et al., 2020).

Constamment, une étude a proposé que la consommation des polyphénols présents dans le café et le thé pourrait avoir des effets positifs potentiels en tant que thérapie adjuvante chez les patients souffrant de troubles métaboliques, tels que le diabète et le syndrome métabolique. Cependant, cela ne semble pas suffisamment élucidé. Des études supplémentaires sont nécessaires pour confirmer ces propriétés bénéfiques (Semiz et al., 2020).

Hassan HA, Abdelmohsen UR, Aly OM, Desoukey SY, Mohamed KM, Kamel MS. Potential of Ficus microcarpa metabolites against SARS-CoV-2 main protease supported by docking studies. Nat Prod Res. 2020 Oct 30:1-5. doi: 10.1080/14786419.2020.1839452. Epub ahead of print. PMID: 33121282.Semiz S, Serdarevic F. Prevention and Management of Type 2 Diabetes and Metabolic Syndrome in the Time of COVID-19: Should We Add a Cup of Coffee? Front Nutr. 2020 Oct 6;7:581680. doi: 10.3389/fnut.2020.581680. PMID: 33123550; PMCID: PMC7573071.

Choline

Comme d’autres coronavirus (CoV2), l’infection prénatale par COVID devrait affecter le développement du fœtus par une réaction inflammatoire maternelle sur le fœtus et le placenta. Cette étude in silico a démontré que le nutriment essentiel Choline a un effet sur l’immunité neuroprotectrice pour la prévention des infections CoV2 du SRAS. Les techniques de criblage virtuel, d’arrimage moléculaire et de dynamique moléculaire ont montré une forte possibilité d’inhibition de la choline pour la protéase 3CL du SRAS qui est une enzyme clé responsable de la réplication et de la fonction de transcription du CoV2 du SRAS (Chowdhury et al., 2020).
L’étude a suggéré la choline comme un puissant candidat inhibiteur du CoV2-SARS, ce qui permettrait de développer un médicament prénatal pour le traitement du COVID-19.

Chowdhury P, Pathak P. Neuroprotective Immunity by Essential Nutrient « Choline » for the Prevention of SARS CoV2 Infections: An In Silico Study by Molecular Dynamics Approach. Chem Phys Lett. 2020 Oct 3;761:138057. doi: 10.1016/j.cplett.2020.138057. Epub ahead of print. PMID: 33041350; PMCID: PMC7532804.

NOL Data Solution
NOL Compliance