Evaluation préclinique d’une supplémentation en baicaleine pour la prise en charge des infections à SRAS-CoV-2

Cette étude préclinique a évalué le potentiel de la baicaleine, un composé actif de Scutellaria baicalensis, pour la gestion de COVID-19.

In vitro, une inhibition des dommages cellulaires induits par le CoV-2-SARS a été démontrée après exposition à au moins 0,1 µM de baicaline. Selon une étude in vivo, cette concentration peut être atteinte par une supplémentation de 200 mg/kg de forme cristalline bêta de la baicaline. En outre, in vivo, chez les rats infectés par le CoV-2 du SRAS, la supplémentation en baicaline a considérablement inhibé la perte de poids corporel, la réplication du virus et a soulagé les lésions des tissus pulmonaires. Enfin, la supplémentation en baicalein a été associée à une réduction de l’inflammation pulmonaire induite par le LPS et à une altération de la fonction respiratoire.

En conclusion, la supplémentation in vivo en baicalein a démontré son efficacité dans la gestion de l’infection par le SRAS-CoV-2 ainsi que dans la gestion des symptômes associés à l’infection.

Song J, Zhang L, Xu Y, Yang D, Zhang L, Yang S, Zhang W, Wang J, Tian S, Yang S, Yuan T, Liu A, Lv Q, Li F, Liu H, Hou B, Peng X, Lu Y, Du G. The comprehensive study on the therapeutic effects of baicalein for the treatment of COVID-19 in vivo and in vitro. Biochem Pharmacol. 2020 Oct 27;183:114302. doi: 10.1016/j.bcp.2020.114302. Epub ahead of print. PMID: 33121927; PMCID: PMC7588320.

NOL Data Solution
NOL Compliance